Charliequeen: mais où sont les femmes?

Depuis 2 ans, Charliequeen questionne la place des femmes dans la ville tout au long du mois de mars. Cette année, nous avons eu envie de pousser la réflexion plus loin et d’entamer un projet à plus long terme qui visera à comprendre et combattre le sentiment d’insécurité ainsi que de réfléchir à l’usage et l’accessibilité de la ville par et pour les femmes. Un projet sur une année pour proposer des pistes d’actions afin d’améliorer notre vie à tou.te.s en ville.

Le lancement de cette réflexion, qui sera accompagnée par l’ULB – Charleroi/Centre Universitaire Zénobe Gramme, sera matérialisé par un travail artistique dans les rues du centre ville du 4 au 25 mars… on ne vous en dit pas plus 😉

Intrigué.e.s ? Rendez-vous le samedi 4 mars à partir de 16h sous le kiosque du parc Astrid pour le lancement de cette année de réflexion. L’occasion d’échanger, de réfléchir mais aussi de boire un verre pour vernir le travail artistique réfléchi et réalisé par le groupe Charliequeen.

Infos : charliequeen6000@gmail.comwww.charliequeen.org

De la dictature financière à la démocratie monétaire

Le 13 février à 19h, Financité organise, à la Maison de la Laïcité de Charleroi, une conférence avec André Peters – conseiller en finances publiques et écrivain – pour mettre en lumière la face cachée de la finance actuelle mais aussi les pistes pour transformer celle-ci.

À travers son livre “De la dictature financière à la démocratie monétaire”, l’auteur rend accessible à tout public les mécanismes de la création monétaire, le rôle des états et celui des banques dans le monde de la finance d’aujourd’hui. Au-delà des questions critiques, il aborde également les diverses initiatives citoyennes qui voient le jour.

De la dictature financière à la démocratie monétaire (André Peters)

La monnaie est une invention majeure qui a favorisé le développement économique et le bien-être de l’humanité. Toutefois, l’analyse des mécanismes de l’émission monétaire, des intérêts et de la dette, démontre que le système monétaire débouche nécessairement sur une forme de dictature financière coincée dans une logique de croissance infinie. Ce sont les fondements du système monétaire qu’il faut changer. L’auteur décrit alors les contraintes d’un système monétaire idéal et livre une synthèse de différentes propositions qui visent à instaurer un système conçu dans le souci du bien commun.

En pratique